Notre histoire - Paolo Tsemberlis

Il était une fois, quand les billets d’avion étaient rédigés à la main

Paolo Tsemberlis est un autre pilier incontournable de Raptim. En poste à l’agence de Rome depuis 1978, Notre activité n’a plus aucun secret pour lui. 37 années d’incroyables histoires sont à jamais inscrites dans sa mémoire.

Il n’y avait pas encore d’ordinateurs en 78, quand Paolo a commencé à travailler chez Raptim. Tout se faisait par télex, un réseau de téléscripteurs semblable à un réseau téléphonique qui permettait d’envoyer des messages textes. “C’était la vieille façon de se connecter et de chater,” se souvient Paolo.

“On devait dactylographier des pages supplémentaires et les coller sur le document d’origine.”

A l'époque, les billets étaient rédigés à la main. "Quand les itinéraires étaient particulièrement compliqués, les billets comportaient parfois 12 sections différentes et chacune d'entre elles étaient rédigée séparément" raconte-t-il.

"Dans certains cas, le nombre de pages était insuffisant, nous devions alors dactylographier des pages supplémentaires et les coller sur le document d'origine."

En cas de changement d’itinéraire de dernière minute,  tout le document devait être réédité. "Ça voulait dire tout réécrire et tout recoller" se souvient Paolo.

"En gros, nous devions en recréer un entièrement. Après tant d’années, nous sommes très heureux aujourd’hui d’avoir les billets électroniques modifiables en quelques secondes ".

Dans chaque bureau Raptim à l'époque, il y avait quelqu'un dédié exclusivement aux évaluations tarifaires. "Notre expert tarifs passait ses journées à faire des calculs à la main afin de déterminer le prix des itinéraires complexes" raconte Paolo. "Ce type d'expertise était si rare que même les compagnies aériennes consultaient Raptim car elles ne s’en sortaient pas avec leur propres évaluations."

Paolo est fier d'avoir fait partie de Raptim pendant toutes ces années. "Chez Raptim, nous avons une autre conception des valeurs de la vie. Même dans les pires moments, quand nos clients subissent énormément de pression, nous mettons toute notre énergie à garder la meilleure avec eux pour les aider du mieux possible à faire le bien dans le monde."

C’est vraiment cet esprit qui l’a motivé à rester chez Raptim pendant toutes ces années. "Je suis extrêmement fier et heureux d'être là."

Top